Morphogenèse Myotomes

January 8, 2018 | Author: Anonymous | Category: Science, Biologie, Anatomie
Share Embed Donate


Short Description

Download Morphogenèse Myotomes...

Description

14 – Optionnel

Morphogenèse des Myotomes I. Introduction  Il s’agit des dérivées du 3e feuillet, mésoblastique

1. Coupe Horizontale –Somite

a) Sclérotome  Le mésoblaste autour de la tige NC, donne naissance au sclérotome c'est à dire à la dérivée squelettique. La vertèbre centrée par la tige NC est destinée avant toute chose à la protection de ce tube o Dans chaque somite, il y a une portion qui donnera des os, par exemple au niveau thoracique : les paire de cotes. b) Myotome  Dans sa portion mésoblastique, le myotomes va donner des muscles qui vont migrer en 3 coulées myotomies o Une coulée dorsale : peri-rachidienne, elle même subdivisé en 3 portion de muscles qui seront :  Epi-axiaux : situé au-dessus de l’axe vertébral  Hypoaxiaux : situé sous l’axe vertébral, du coté vertébral  Latero-axiaux : centrée sur l’apophyse transverse de la vertèbre. o Une coulée mésenchymateuse : depuis le sommet du crane jusqu’au sur le coccyx dans la portion pleurale (→ les muscles vont se situer dans ce plan) o Une coulée ventrale : de chaque coté de la ligne médiale de la pointe du menton jusqu’aux pointes du coccyx → toutes ces migrations vont répondre au Principe suivant: Tous les muscles sont centrés par UN nerf. (L’innervation somitiques va assurer l’innervation sensitive et musculaire)

La moelle est subdivisée en tranche, tout identique [myélomere= tranche de myélos dans le métamère (somites)]. Ce principe d’organisation va être retrouvé de l’extrémité cardiale jusqu’au pole caudal des pâtes

II. Extrémité cervico-crânienne - 2/16/2012 3:55:00 PM

Pr LAUDE

1

A. Origine muscles somitiques 1. Vue Latérale-Embryonnaire

 Dans le cou il y a des fentes branchiales avec leurs muscles  Par transparence sur l’embryon on figure le tube neural au stade de 3 vésicules [pro-mésencéphale et métencéphale – VÉRIFIER] a) 3 1ers somites o Les 3 1ers somites vont s’organiser autour de l’ébauche de l’œil.  Ces somites vont déprendre de la III PAIRE [locuro-motorius] centrée sur le globe oculaire qui va donner l’innervation des muscles SAUF, le m grand oblique qui va dépendre de la IV PAIRE [qui sort à la face post du mésencéphale] et qui innerve le 2e somite, et SAUF le droit latérale qui sur le globe oculaire va être sous la dépendance du VI [abducens]. o Les muscles moteurs oculaires : (les 1er somites sont concentré sur l’œil) : droit sup, droit inf, droit externe, droit internet, petit oblique, grand oblique, releveur de la paupière sup. (→ dérivée des myotomes somitiques somatiques) b) 4-5e somites  vont dégénérer (ils sont post et peri-optique) c) 6-7-8 somites  ils vont persister et dans leur portion myotomiale [cf plus loin], vont se réunir pour donner naissance les muscles de la langue + les m qui sont sous-hyoïdiens c'est à dire m sterno-cléido-hyoïdien, homo-hyoïdien, thyro-hyoïdien sterno-costo-hyoïdien. tout ces muscles, sauf la langues vont être sous la dépendance du n XII [hypoglosse] → n somatique somitiques. Il qui va descendre dans le cou o XII : ce nerf a été céphalisé, car 2 vertèbres (pro-atlas et pro-atloïdien) ont été poussé dans la base du crane par les basi-sphénoide lorsqu’il a été poussé dans le crane, ces vertèbres vont emmener avec eux ces nerfs, dont le n hypoglosse.  Ces nerfs n remontant dans le crâne, et ressortir toute suite, ils vont récupérer leur partie sensitive : LA HANSE HYPOGLOSSE qui emene la sensibilité musculaire.  Le n hypoglosse peut avoir 1-2-3 racines (→ car il provient des myotomes 6-7-8) et chaque nerf correspond a une bande somitiques qui va garder sa dépendance. On peut découvrir jusqu’à 3 rameaux de ce nerf, mais ce n’est pas une pathologie, c’est juste la non-fusion des rameaux de l’hypoglosse d) 9-10 somites  dans leur portion myotomiale, vont donner naissance à 2 grands muscles qui vont vers l’avant s’attacher à l’orifice sup du thorax et vers l’arrière à la pate antérieure, donc on aura respectivement le m SCM et le m trapèze pour celui qui est en arrière. 2

o

Ces muscles sont sous la dépendance du XI pair médullaire [n spinal] il va quitter le 10 à partir du ganglion plexiforme et innervé ces 2 muscles : SCM et Trapèze [en arrière]

e) 11e somite  il va donner naissance plus tard à la portion charnue du diaphragme, qui est initialement très haut. Avec la croissance de l’embryon la tete va se devancer et la tete va s’allonger, les structures qui sont sous le diaphragme vont se déplacer vers le bas d’environ 60 cm.  La 4e racine cervicale, n moteur du diaphragme = N phréniques, c’est pour cela qu’il passe tellement haut et qu’il descend pour innerver à sa face craniale le diaphragme.

B. Origine muscles brachiaux 1. Vue de Profil de la Tete

La mise en place des muscles somatiques [du soma, de corps des somites]. Sur cette segmentation vont venir s’interposer les muscles branchiaux. Car les 6 arcs branchiaux vont comporter un morceau d’os de vaisseaux un nerf et des muscles qui lui sont propres Les muscles branchiaux vont expliquer le Morphée des autres muscles qu’une retrouve au niveau cranio-facial a) 1er arc branchial  Les muscles masticateurs [m temporal, masséter, ptérygoïdien interne et le ptérygoïdien externe] ces muscles vont être sous l’indépendance du n branchial du 1er arc : N Trijumeau  N TRIJUMEAU, dans sa V.3 est moteur qui va donner des branches o Remarque : tous les nerfs somatiques sont des n uniquement moteurs sans contingent sensitif, les nerfs branchiaux auront des ganglions sur leur trajet, car ce sont des nerfs complets qui comportent une innervation sensitive [voir le Ganglion de Gasser] b) 2e arc branchai  M stylo-hyoïdien, m digastrique, m mylo-hyoïdien  Ces muscles vont dépendre du n du 2e arc brachial : N FACIAL [VII ] qui va présenter sur son trajet un renflement ganglionnaire [ganglion géniculé et n de Wrisberg + VII »= Wrisberg] o Remarque : Une partie du N FACIAL va innerver tous les n peaussier de la face. c) Muscles  Constricteur sup du pharynx qui va être sous la dépendance du n moteur du 3e arc branchial = IX, N glossopharyngien.  LE IX va assurer la commande motrice du n constricteur sup du pharynx

d) 4e arc branchial  Dans sa portion myotomiale va donner le constricteur moyen du pharynx qui va être sous la dépendance du nerf du 4e arc branchial. C’est un grand nerf végétatif = N VAGUE [X] qui va assurer au passage l’innervation motrice du secteur moyen 3

e) 5e arc branchial  dérivé branchial qui va donner naissance a au constricteur inf du pharynx.  Il a sous sa commande les m laryngées pharyngées phonatoires : XI BULBAIRE [N ACCESSOIRES] qui est accessoire du X. Il va descendre en empreinte le trajet du 10 et le canal artériel a gauche et a droite sous la subclavière on aura 2 branches = N reçurent f) 6e arc  il va dégénérer par la suite

C. Migration de la face a) Platysma= M peaussier du Cou  Une masse musculaire particulière va exister dans le cou. C’est un m sous-cutané qui s’insère au niveau de son extrémité osseuse sur le rebord mandibulaire et à la face profonde de la peau.  Par la suite ce m va envahir toute l’extrémité faciale pour constituer autour de chaque orifice : o M orbiculaire : assure la fermeture des orifices [narines, lèvre]  Par la suite il débord du coté cranial et occipital pour donner naissance o M occipital et m frontal qui vont être attachés par un fascia : galéa  Par la suite il va se différencier o M fronceur o M labial o M petit zygomatique o Carrée du menton, risorius o Et le m auriculaire [Ant, sup, et post] qui sont réduire à peu de choses, mais le cheval/l’éléphant ont des m peaussiers qui sont très développés Ces m peaussiers sont issus d’une 2e poussé du platysma qui va entrainer avec eux le n facial. Ils vont être sous la dépendance du N FACIAL [VII]. Ce sont des muscles superficiels qui vont partir du cou pour envahir la face

 Application  Paralysie du N facial

III. Morphogenèse des Muscles du Tronc A. Portion Cervico-Thoracique 1. Coupe axiale du Cou 4

a) 1re

couche musculaire  m scalène, m petit et grand complexus. Ces muscles correspondent à la coulée dorsale hypo axiale, latéroaxiale et épithélium axial.  Ils vont être emballés par la même aponévrose cervicale profonde

b) 2e couche musculaire  Elle correspond en arrière au plenius, angulaire de l’omoplate, omo-hyoïdienne, sterno-cléido-hyoïdienne. Ce sont des muscles somatiques somitiques qui vont être emballés dans l’aponévrose cervicale moyenne c) 3e Couche Musculaire  elle va être formé en arrière par le trapèze et en avant et sur les coté par le SCM.  Ils vont être emballés dans la même aponévrose cervicale superficielle. → sur la ligne médiane, la aponévrose cervicale moyenne et superficielle va former la ligne blanche cervicale

2. Coupe axiale – thoracique a) 1re coulée  Coulée mésenchymateuse profonde o Chef superficiel du psoas, m iliocostal (en arrière) et carré des lombes (sur les coté) b) 2e Coulée  Les muscles intercostaux : Ils vont appartenir aux 3 coulées et qui vont être complété dans la partie antérieure médiane par le m triangulaire du sternum c) 3e coulée  Le grand pectoral va être dans la même nappe que le deltoïde, et le grand dorsal.  Portion lombo-sacrée

3. Coupe axiale —

lombaire

5

 Couche profonde o M carrée des lombes, m psoas  Couche moyenne o M Sacro-lombaire, le grand oblique, petite oblique et m transverse.  Couche superficielle o La coulée me Ant : m grand droit : tendu entre les cotes + base du sternum jusqu’au pubis. Sur les grands droits il y a des tranches fibreuses qui sont les vestiges des métamères [chez les hommes on a une régression des cotes au niveau de l’abdomen] o Le grand dorsal qui descend sur l’os iliaque qui va s’insérer sur l’omoplate et se fini sur la gouttière bicipitale du biceps.

4. Coupe axiale – sacrée

 On retrouve le pyramidal du bassin, le muscle iliaque, le grand rond de l’abdomen.  Ces muscles vont s’unir sur la ligne médiane pour donner la ligne blanche médiane de l’abdomen au niveau de son aponévrose

IV. La Diaphragme 1. Coupe axiale

6

a) Les Fentes  Les coulées mésenchymateuses vont être post DG. Elles vont s’arranger entre elles pour former o des anneaux o

péri aortiques, les piliers post DG du diaphragme qui permet l’étanchéité

 La coulée mésenchymateuses pleurale latérale qui correspond au pilier cosodiaux, du diaphragme qui se jette sur le septum transversum. o Entre les piliers post et les piliers cosodiaux, on retrouve le hiatus costo-diaphragmatique, par lequel le cul de sac pleural va être en rapport avec la loge rénale  En avant À partir de tubercule xiphoïde, on aura des piliers xyphoïde Droite et gauche. o De chaque coté on retrouve donc une fente de Larrey, par laquelle passe l’art thoracique interne (mammaire interne)  Au milieu : il y a une fente retro-médio-sternale.  Dans les piliers post on retrouve une série de hiatus qui vont laisser des veines lombaire ascendantes, qui ont donné naissance au système azygos, mais également les nerfs splancique, tout ceci de façon très VARIABLE.

 Remarque  Posé sur cette lame transverse on n’a pas encore diaphragme musculaire. Donc on passe facilement de la cage thoracique à la cage abdominale (cavité séreuse interne) le coelome est ouverte en avant et en arrière.  2nd, les masses myotomies vont gagner ce centre phrenique pour séparer le thorax de l’abdomen.  lorsque la tête est en flexion et le cou n’existe pas. Les futures masses vont prendre naissance dans cette région. LE NERF PHRENIQUE qui débute du C4 va donner l’innervation motrice du diaphragme.

V. Plancher Pelvien 1. Vue Gynécologique min

7

 L’induction par l’éperon périténo-périnéal de Kolliker, sur lequel on va retrouver maintenant le releveur de l’anus qui correspond à 3 contingents o 1er : d’origine pubienne : c’est le prolongement du grand droit ant de l’abdomen qui vient sur le noyau fibreux central et qui vient en avant du coude ano-rectal.  2. Obturateur interne [coule mésenchymateuse latérale] o o

2e : m ilio-pré-rétro-rectal 3e : m ischio-rétro-rectal : pyramidal du petit bassin (du psoas)

a) Schéma annexe

 On n’a plus de queue, mais certains nv née viennent au monde avec un appendice au-dessus du sillon interfessier, c’est la persistance de 4-5 vertèbres coccygiennes.  Des masses myotomies qui était dans les somites caudales vont se condenser autour du sinus urogénital en avant et du canal recto-anal en arrière pour constituer le faisceau post du releveur de l’anus (innervé par la racine S3-S4)  Au niveau de planché pelvi-périnéal, comme au niveau de la face, il y avait des m peaussier

2. Vue gynécologique – FEMME

 Le mésenchyme myotomiale va se condenser autour de chacun des orifices pour donner les m sphincter externe de l’urètre et le vulvo-vaginal, innervé par LE N HONTEUX INTERNE. o Ce sont des muscles qui assurent la motricité sous-cutanée [à ne pas confondre avec le m releveur de l’anus → c’est l’entonnoir pelvien qui s’oppose au prolapsus]

VI. Morphogenèse Myotomes – Membres 1. Vue Ant – Mb Sup

8

 Pour s’accroitre et venir une pate, un certain nombre de métamères ont été embarqué, pour expliqué que la masse myotomiale primitive se différencie en plusieurs métamères o C5 o C6 o C7  Sur ce bourgeon de la pâte, la portion sclérotomiale n’est pas encore apparue.  Les masses musculaires myotomiale du métamère vont se retrouver réparties de chaque coté du squelette axial, tout en gardant ce rappel de la segmentation métamérique primitive. o LE N C5 va donner un fillet pour une portion du myotome situé en avant et pour une portion situé en arrière. o LE N C6, C7 = idem. → Ces muscles qui vont devenir des fléchisseurs à la face Ant, soit des extenseurs à la face post.  Fléchisseur : dépendre du N MEDIAN  Extenseur : dépendre du N RADIAL

Au niveau du Mb inf on aux 2 plexus lombaires L1-L2-L3-L4, et le sacrale L5-S1-S2-S3, ils vont rester sous la commande des n somatiques somitiques dont ils appartenant au départ. Il s’amuse a faire ca I

9

View more...

Comments

Copyright � 2017 NANOPDF Inc.
SUPPORT NANOPDF