Revue de presse de la première journée de Auto-immunité - Novembre 2011 /AMMAIS Archives

March 30, 2019 | Author: 1511312012333381 | Category:
Share Embed Donate


Short Description

Download Revue de presse de la première journée de Auto-immunité - Novembre 2011 /AMMAIS Archives...

Description

La journée scientifique de « la femme au cœur des maladies auto-immunes » dans le journal le Matin du Maroc (3 novembre 2011)
L’Association Marocaine des Maladies Auto-immunes et Systémiques (AMMAIS) a tenu sa première journée scientifique le samedi 22 octobre à la faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca. Elle a été présidée par le Pr Loïc Guillevin de l’hôpital Cochin à Paris, président de la Société Française de Médecine Interne et président d’honneur d’AMMAIS.

Les maladies auto-immunes sont un mal essentiellement féminin : Plus du trois-quarts des personnes touchées sont en effet des femmes et, au Maroc, plus d’une femme sur six a ou aura ce type d’affections.
A l’occasion de cette manifestation, le Dr Khadija Moussayer, spécialiste en médecine interne et en gériatrie et présidente de l’association, a tenu à rappeler le poids économique et humain de l’ensemble de ces pathologies : elles occupent en effet le deuxième ou troisième poste du budget de santé de la plupart des Etats ; les femmes qui en sont atteintes sont deux fois plus nombreuses que celles touchées par un cancer du sein et une fois et demi plus nombreuses que celles qui souffrent de troubles coronariens.
Le Dr Moussayer a souligné également que trop de personnes encore au Maroc ignorent qu’elles en sont atteintes, surtout au début de ces maladies. Leurs diagnostics exacts sont en effet parfois longs et assez difficiles à établir : leurs évolutions alternent aussi poussées et rémissions, ce qui peut laisser penser à tort que l’on est guéri. Des études américaines montrent ainsi que la grande majorité doit voir au moins six médecins sur une période de 4 ans avant d’obtenir le bon diagnostic.
Et pourtant, elles peuvent être mieux maîtrisées, notamment par des traitements à base de corticoïdes, d’immunosuppresseurs et, depuis les années 2 000, de nouvelles molécules prometteuses, les « biothérapies », permettant à de nombreux malades de retrouver une qualité de vie assez satisfaisante.
Deux thèmes ont été abordés lors de cette journée. Le premier était consacré à la gestion de la grossesse dans le cadre de ces pathologies avec de nombreuses interventions allant de leur immunologie à la description de leurs complications. Le Pr Loïc Guillevin, président d’honneur d’AMMAIS et président de la Société Française de Médecine Interne, a indiqué que « la grossesse au cours des maladies auto-immunes peut se dérouler normalement si elle est bien surveillée et si des mesures appropriées sont prises, et que celle-ci doit être programmée loin de la phase aiguë de la maladie et de la prise d’un traitement immunosuppresseur connu pour être responsable de malformations fœtales ».
Le deuxième thème concernait les sécheresses cutanée, buccale ou ophtalmique (problème fréquent affectant au moins un quart des personnes de plus de 60 ans) qui accompagnent souvent aussi des maladies auto-immunes, le cas le plus emblématique étant la maladie de Gougerot–Sjögren. Même si la fréquence de cette dernière peut paraître relativement faible (0, 2 % de la population), ses complications et risques potentiels sont suffisamment graves pour justifier un effort de sensibilisation (le risque de cancer lymphatique est multiplié par quarante pour ceux qui en sont atteints).
Parmi les principales recommandations issues des débats, l’association a indiqué qu’elle allait développer ses actions pour :
- une mise en œuvre plus large de consultations préconceptionnelles (avant la grossesse) multidisciplinaires, associant notamment gynécologues et spécialistes des maladies auto-immunes, cela afin de diminuer la mortalité et la morbidité dues aux risques de complication de certaines de ces maladies au cours de la grossesse.
Dr MOUSSAYER KHADIJA الدكتورة خديجة موسيار
اختصاصية في الطب الباطني و أمراض الشيخوخة Spécialiste en médecine interne et en Gériatrie en libéral
Présidente de l’association marocaine des maladies auto-immunes et systémiques (AMMAIS)
رئيسة الجمعية المغربية لأمراض المناعة الذاتية و والجهازية
Chairwoman of the Moroccan Autoimmune and Systemic Diseases Association
Membre de la Société Marocaine de Médecine Interne (SMMI)
Ex chef de service à l’Hôpital de Kenitra
Ex interne à l’Hôpital gériatrique Charles Foy (Paris)
View more...

Comments

Copyright � 2017 NANOPDF Inc.
SUPPORT NANOPDF