Les trouble du sommeil de la personne âgée en gériatrie au Maroc

April 12, 2019 | Author: 1511312012333381 | Category:
Share Embed Donate


Short Description

Download Les trouble du sommeil de la personne âgée en gériatrie au Maroc...

Description

Le sommeil se modifie avec l’âge tant par sa structure que par sa qualité. Le temps de sommeil diminue et ce dernier devient moins efficace car fragmenté par des réveils nocturnes. Mais, mal dormir ne doit pas être une fatalité. Retrouver un sommeil de qualité est possible grâce notamment à des changements d’hygiène de vie et de sommeil. Certaines maladies associées nécessitent, quant à elles, une prise en charge médicale spécifique.
Le sommeil est composé de cycles de plusieurs phases réparties entre le sommeil lent léger, le sommeil lent profond (récupérateur) et le sommeil paradoxal (période des rêves). Les durées du sommeil lent profond et du sommeil REM (Rapide Eye Movement) ou « sommeil du rêve » diminuent avec l’âge. La vigilance diurne est moins soutenue avec apparition de somnolence au cours de la journée.
Ces troubles sont tributaires d'une réduction neuronale des structures de l'éveil et du sommeil et d’une diminution de sécrétion de catécholamines et de sérotonine qu’engendre le vieillissement.
Outre ce vieillissement normal, le sommeil est susceptible d’être modifié par de multiples autres facteurs : maladies, médicaments, modifications du rythme de vie, nutrition, isolement social et déclin cognitif.
I/ L’ÉVOLUTION DU SOMMEIL AVEC L’ÂGE
Avec l’âge, le sommeil comporte toujours des cycles d’environ 90 minutes ; le délai moyen d’endormissement d’environ 20 minutes reste également inchangé. Néanmoins, le sommeil est globalement plus léger avec moins de sommeil profond et plus de sommeil léger ; les éveils intra-sommeil augmentent en nombre et en durée, ce qui contribue à la fragmentation du sommeil et à la diminution du temps de sommeil réel.
Ces micro-éveils, de durée généralement inférieure à 15 secondes, et non ressentis par les patients, peuvent être plus longs et durer quelques minutes à plusieurs heures. Leur répétition avec une fréquence parfois importante participe à la réduction de l'efficacité du sommeil. La proportion du sommeil paradoxal reste inchangée mais ce dernier a tendance à survenir plus rapidement après l’endormissement ; sa répartition se modifie au profit d'une survenue plus régulière au cours de la nuit contrairement à une prédominance en fin de nuit chez les sujets plus jeunes.
II/ PARTICULARITÉS DE LA PERSONNE ÂGÉE
Il existe, chez les personnes âgées, une plus grande sensibilité aux bruits environnants et une perte des capacités de régulation face au froid ou à une chaleur excessive. Par ailleurs, avec le vieillissement, l’horloge biologique commence à prendre de l’avance sur son temps de telle sorte que les personnes âgées ont tendance à se mettre au lit plus tôt et à se réveiller plus tôt. A fortiori, si la personne ne maintient pas d’horaires réguliers, la désynchronisation de l’horloge biologique sera encore plus forte. Une partie du problème provient aussi de la diminution des fluctuations normales de la température corporelle. La baisse de la température corporelle survenant vers 23 h est fortement liée à la tendance au sommeil. Chez les personnes âgées, cette baisse est inférieure et tend à se produire plus tôt dans la soirée, causant un changement dans leur cycle veille-sommeil.
View more...

Comments

Copyright � 2017 NANOPDF Inc.
SUPPORT NANOPDF