Magicien des formes, l`architecte finlandais Alvar Aalto

January 13, 2018 | Author: Anonymous | Category: Arts et Lettres, Architecture
Share Embed Donate


Short Description

Download Magicien des formes, l`architecte finlandais Alvar Aalto...

Description

D O S S I E R

P É D A G O G I Q U E

UN DOSSIER MODUL ABLE…

Afin de préparer votre venue avec un groupe

7 types de fiches vous sont proposés :

scolaire, le service pédagogique de Grand-Hornu Images a réalisé pour vous un

Fiche LE POINT SUR…

dossier enseignant modulable, à l’image des

Une synthèse qui propose une vue générale

multiples entrées possibles de l’exposition

sur l’architecte et designer finlandais Alvar

« Alvar Aalto. Lightings »

Aalto.

Ce dossier pédagogique a pour but d'articuler la visite des expositions temporaires avec le

Fiches EN SAVOIR PLUS

travail conduit par les enseignants en classe.

Des infos sur des thématiques liées à

Décrivant le propos et le parcours de

l’exposition.

l'exposition, en lien avec les programmes

 Le design finlandais

scolaires, il propose des pistes de recherche

 La notion de Gesamtkunstwerk

pour les élèves et des activités à exploiter en

 Le Mouvement Moderne

classe autour de certaines des œuvres

 Alvar Aalto : Modernisme et humanisme

exposées. Fiche

REPÈRES DE VISITE

Un regard sur la scénographie de l’exposition, la visite active, les informations sur l’atelier créatif et un glossaire (les mots en bleu).

Fiche RESSOURCES Des bibliographies, sélections de sites, pistes à exploiter en classe.

Fiche ZOOM SUR Focus sur une œuvre architecturale sélectionnée au sein de l’exposition. F i c h e AV E C D E S M O T S D ’ E N F AN T S L’architecture, définie et expliquée aux enfants par les enfants. Fiches INFOS PRATIQUES Ou comment organiser sa visite, etc.

LE POINT SUR… ALV AR AALTO

Photos : . Portrait Alvar Aalto . Hall d’entrée Maison Carré, France . Forêt de bouleaux, Finlande

C'est le grand nom de l'architecture

Alvar Aalto pourtant ne se présentait pas

finlandaise. Né en 1898, disparu en 1976,

comme designer mais comme architecte.

Alvar Aalto ouvre son bureau d'architecture

« Mes meubles ne sont que des éléments de

en compagnie de son épouse Aino, au début

projets architecturaux, écrivait-il, ils ne

des années 20. Il enseigne après la guerre

doivent pas faire contraste avec la comédie

au prestigieux MIT- le Massachusetts

ou la tragédie de la vie humaine ».

Institute of Technology - aux Etats-Unis, et

Architecture et design sont donc chez lui

reçoit la majorité des distinctions

intimement mêlés. Il conçoit des sièges et

académiques. D'une étonnante prolixité, il

des vases devenus classiques, il insiste sur

construit à travers toute l'Europe du Nord ;

le mobilier quotidien et sur la lumière

églises, usines, stades sanatoriums,

naturelle, il invente des pieds de chaises

immeubles et musées. Il est également un

auxquelles il donne des noms de lettres :

designer d'avant-garde, et c'est spécialement

X, L, Y, H. Pour lui, le bois, le verre sont des

à ses luminaires qu'est consacrée

matériaux de prédilection mais ce sont aussi

l’exposition de Grand-Hornu Images

pour lui des produits domestiques, des

« AlvarAalto. Lightings ».

produits de son propre pays, la Finlande.

REPÈRES DE VISITE L’exposition « Alvar Aalto. Lightings »

L'idée de lumière est également liée à

s’articule en deux parties. La première est

celle d'une émancipation humaine fondée

une installation, une promenade sur un

sur le progrès scientifique, les évolutions

ponton surplombant une surface brillante

techniques et leurs défis.

dans laquelle se reflètent les suspensions d’Aalto. On y expérimente la qualité de la

Aborder la question de la relation entre la

lumière dans un jeu de clair-obscur et de

lumière et l'architecture permet d'aiguiser

reflet, dans un dispositif qui entend

le regard que l'on porte autour de soi au

rappeler l’importance que jouait la nature

quotidien et d'approcher des notions de

dans la conception et l’architecture d’Alvar

choix de matériaux et de techniques de

Aalto. Dans la seconde aile de

construction, d'implantation et de rapport à

l’exposition, on découvre, grâce aux

l'environnement, d'usage, d'ambiances,

documents d’archives, photos et dessins,

d'histoire de l'architecture et de la ville, de

la genèse des luminaires d’Aalto, leur

symbolisme ou de préoccupations très

mécanique et leur lien intrinsèque à

actuelles comme les économies d'énergie

l’architecture. L’ensemble démontre à quel

et le développement durable. Par de

point, extraits de leur contexte

simples observations, l'importance du «

architectural et fonctionnant comme unités

travail » sur la lumière en architecture,

isolées, chaque luminaire participe d’une

garant de confort et de qualité des

expérience spatiale et contextuelle.

espaces, peut ainsi être mise en évidence.

Si la fonction première de l'architecture

L’exposition « Alvar Aalto.Lightings »

est d'abriter et de protéger l'homme,

tente d’instaurer le dialogue entre

l'histoire de l'architecture témoigne

l'immatérialité de la lumière et la

d'une quête continuelle de lumière et

présence physique de l'architecture ;

de transparence. Associée à sa source

un entrecroisement de rapports

principale, le soleil, la lumière est

opposant éphémère à permanence,

indissociable de la vie. Dans de

vide à plein, ouvert à clos, légèreté à

nombreuses cultures, elle participe de la

matière.

représentation du divin : pyramides

Ce dossier pédagogique propose aux

dédiées au soleil, cathédrales baignées de

enseignants, aux étudiants et élèves de

lumière... défiant les forces des ténèbres.

toutes disciplines un corpus

Elle est aussi symbole de connaissance et

d’informations permettant d'aborder un

associe visible et intelligible, à l'opposé de

langage architectural dont le traitement

son contraire, l'obscurité, assimilée à

de la lumière est une des composantes.

l'absence de vision et de savoir.

EN S AVOIR PLUS

LE DESIGN FINLAND AIS

Photos : Couverture du livre de Pekka Korvenmaa, Finnish Design Vase savoy, 1936 Lacs en Finlande

Le design finlandais fait partie de ce que l’on

bonne conception qui allie beauté et

nomme le Design Scandinave qui a émergé

fonctionnalité. Cette esthétique était destinée

dans les années 1950. Il se caractérise par

à tout le monde. Les principes de conception

ses couleurs franches et lumineuses, l'ample

démocratiques et égalitaires suivent une

utilisation du bois, le goût pour le minimalisme

philosophie luthérienne fondée sur des

et la fonctionnalité.

valeurs protestantes de la rationalité et de l'humanité. Vivant dans des conditions

Dès 1947, à la légendaire Triennale de

météorologiques difficiles, le Finlandais a

Milan, le mobilier scandinave, ses créations

développé au cours du temps une relation

en verre et objets de design font sensation.

très particulière, voire mythique avec la

Les pays nordiques privilégient alors des

nature. En termes de design, les formes

matériaux naturels, locaux et adoptent une

organiques ont été particulièrement

sobriété du style dans la conception de leurs

appréciées. Par exemple, Alvar Aalto a créé

produits.

son célèbre vase Savoy (1936) comme un

La vie scandinave a toujours été centrée

écho aux courbes sinueuses des contours

autour de la maison. Avec un climat rude et

des lacs en Finlande. Réputés être calmes

des hivers longs et froids, la maison devait

et réservés, les Finlandais semblent

être un endroit confortable et un refuge

compenser cette pondération avec des

douillet. On privilégie donc la notion de

créations expressives et originales.

Le design finlandais se distingue aussi par

souvent la culture du design finlandais. Les

l’effort clair pour soutenir l'artisanat

artisans prônent une approche essentialiste,

traditionnel à côté de la production de

en utilisant seulement les pièces utiles à la

masse. Surtout après la Seconde Guerre

création du produit final. Beaucoup de ces

mondiale, la recherche d'une nouvelle

produits sont laissés sans traitement, à l'état

identité finlandaise a donné naissance à une

brut et naturel du bois, de préférence de

forme très particulière de mobilier et de

teinte claire.

design de produit. En effet, la Finlande est dotée d’une large palette d'espèces de bois qui contribuent à une riche tradition dans la menuiserie. Les difficultés à l’importation de

Les designers finlandais les plus notables:

matériaux, les coûts de production élevés,

Alvar Aalto, Aino Aalto, Tapio Wirkkala, Eero

et les difficultés économiques de la région

Aarnio (meubles), Oiva Toikkas (verrerie),

ont imposé de nombreuses limitations sur la

Yrjö Kukkapuro, Ilkka Suppanen, Ilmari

conception et l'artisanat scandinave.

Tapiovaara, Arttu Brummer, Timo

Mais ces contraintes ont également

Sarpaneva, Antti Nurmesniemi, Harri

contribué à une esthétique simple qui définit

Koskinen

GES AMTKUNSTWERK

Photos : . Angle du Sanatorium Paimio, Finlande . Détail d’une poignée de porte intérieure. Sanatorium Paimio, Finlande . Dessin technique d’un lavabo pour patient, Sanatorium Paimio, Finlande

L'utilisation du terme allemand

Gropius soutenait que les artistes et les

Gesamtkunstwerk dans un contexte

architectes devaient également être des artisans,

architectural signifie que l'architecte est

posséder une expérience de travail avec

responsable de la conception et / ou la

différents matériaux et médiums artistiques, y

supervision de la totalité de l'immeuble.

compris le design industriel, la conception de

L’intégration d’œuvres d’art, la décoration

vêtements, le théâtre et la musique.

intérieure, le mobilier, la conception des espaces ou des jardins revêtent autant

Etait-ce un idéal poursuivi par Aalto?

d’importance que le bâtiment lui-même.

On peut affirmer que son langage architectural

Cette vision globale de l’œuvre émerge à

évolue des années 1920 aux années 1970.

la Renaissance, des artistes tels que

Le Classicisme nordique des premiers travaux

Michel-Ange ne voyaient aucune division

cède dans les années 1930 au courant

stricte dans leurs tâches entre architecture,

moderniste fonctionnaliste avant d’aboutir au

décoration d'intérieur, la sculpture, la peinture

style moderniste plus organique des années

et même l'ingénierie. Une approche

1940. Néanmoins il restera constant dans sa

résolument moderne du concept de

quête de l’architecture comme une « œuvre

Gesamtkunstwerk apparait avec le courant du

totale » durant toute sa carrière. En effet, il ne

Bauhaus établi en 1919 à Weimar par Walter

concevait pas seulement le bâtiment mais se

Gropius. L'école du Bauhaus était spécialisée

préoccupait aussi du moindre détail de

dans la conception, l'art et l'artisanat.

l’habitation, de la poignée de porte en passant par les luminaires et le mobilier.

LE MOUVEMENT MODERNE

Photos : . Villa Mairea, construite entre 1938/39 à Noormarkku en Finlande, détail âtre . Maquettes, études de la Villa Mairea

Mouvement architectural du XXe siècle, initié par des architectes tels que A. Loos

(le logement social fut pour ce

et sa maison-manifeste (villa Steinner à

mouvement architectural un thème

Vienne 1910), J.-M. Olbrich et le Palais de

important d’inspiration).

la Sécession (Vienne 1898), F.L. Wright,

L’architecture moderne rompt avec la rue,

H. Poelzig (théâtre à Berlin 1919),

les gabarits traditionnels et accorde la

Le Corbusier, A. Vesnine et K.C. Melnikov

prééminence à la circulation automobile

et les architectes soviétiques d’avant-garde

et au classement des activités.

des années 1920 et J.-F. Hoffmann, Robert Mallet-Stevens, Alvar Aalto,…

Cependant, au fil des décennies le modernisme se fige peu à peu dans un

Volontairement innovatrice, l’architecture

conformisme qui se répand à l’échelle

moderne utilise

planétaire : fonctionnalisme froid,

- des matériaux nouveaux (béton ou

symbolisé par l’acier et le béton.

acier) produits par l’industrie.

Cette vulgarisation décevante appelle un

- des formes nouvelles (toits-terrasses,

renouvellement qui, après la dissolution

rideaux, pilotis, pans de bâtiment, des

officielle des CIAM (congrès internationaux

plateaux libres de tout cloisonnement).

d'architecture moderne) en 1959, annonce le

Elle supprime l’ornement et le décor,

Mouvement Postmoderne.

aime les matériaux bruts et la subversion et s’intéresse à la société de masse

ALV AR AALTO : MODERNISME ET HUMANISME

La polémique suscitée par les propositions de Le Corbusier pour la S.D.N. (Société des nations) d'une part, l'ouverture de la cité expérimentale du Weissenhoff de Stuttgart (1927), d'autre part, ébranlent les

Photos :

convictions architecturales du jeune Aalto,

. Couverture catalogue d’expo Alvar Aalto, MOMA . Fauteuil avec structure en bouleau courbé, accoudoirs en rotin et sangles. Créé en1947, produit par Artek, en Finlande. 1960 . Immeuble Turun Sanomat, 1928/30

déjà sensibilisé à ces nouvelles tendances par le premier article finlandais consacré à Le Corbusier en 1926. Les idées du Bauhaus, du Stjil ou de Le Corbusier, souvent relayées par la Suède, pénètrent lentement le milieu architectural finlandais encore replié sur lui-même. Aalto se fait l'écho du mouvement moderne. Sa première réalisation majeure, l'immeuble du journal Turun Sanomat de Turku (1928-1930), le hisse brutalement au niveau des plus grands architectes de l'avant-garde fonctionnaliste. La construction se plie à la

grille préconçue de la trame orthogonale de l'ossature en béton. L'élévation offre au passant une façade codifiée suivant les canons modernistes : surfaces planes et lisses, fenêtres en longueur, toit-terrasse. Aalto n'ira jamais plus avant dans l'adhésion à ce nouveau formalisme. Si Aalto intègre le Mouvement moderne, dans le même temps il en amorce la critique, en s’appuyant paradoxalement

sur une hyperfonctionnalité, en prenant en

organique architecture-nature, défendu

compte non pas les besoins primaires de

par Franck Lloyd Wright. Le mur

l’homme (manger, dormir, se loger…),

périphérique enveloppe l'édifice comme un

mais davantage les sens, les besoins

vêtement moulant où les fenêtres n'ont

psychologiques et physiologiques.

pas toujours place, sinon en hauteur

Gropius et Le Corbusier adoptent le parti

comme source de lumière.

rigide de l'angle droit, alors qu'Aalto

Il agglutine les éléments et compose son

dispose ses bâtiments plus librement.

architecture comme se construit une ville.

Aucune règle préétablie, aucun système

Ce mode de composition du plan, que la

de composition rigide ne régit le plan du

critique qualifie parfois abusivement

sanatorium de Paimio. Tout est rupture,

d'organique, caractérise le travail d'après

désaxement, exception à la règle

guerre d'Aalto appliqué à des programmes

apparente. Cette version humaniste et

d'urbanisme et d'architecture aussi divers

organique de la notion du plan libre, chère

que le plan de reconstruction de la ville de

à Le Corbusier, trouve ici une expression

Rovaniemi, l'École polytechnique

originale qui s'affirmera après le second

d'Otaniemi (1955-1964) ou l'église

conflit mondial, pour devenir l'apport

Vuoksenniska à Imatra (1956-1959). Aalto

majeur d'Aalto à l'architecture

se constitue un répertoire iconographique

contemporaine.

où il puise indifféremment pour ses œuvres d'architecture ou de design. Ainsi

Composition par agglutination

le thème de l'éventail, omniprésent dans ses bibliothèques, se retrouve-t-il dans les

« Les parallélépipèdes de cubes de verre

détails de ses meubles, de même ses

et de métal synthétique – le purisme snob

murs et ses toits ondulent comme ses

et inhumain des grandes villes – illustrent

lampes et ses coupes de verre.

un mode de construction qui a atteint un

Son refus de la dictature de l'angle droit

point de non-retour. Cette voie-là est une

comme son goût prononcé pour une

impasse. » Aalto condamne sans appel,

composition dénuée de tout a priori formel

en 1958, la voie où s'est engagée

situent Alvar Aalto en marge du

l'architecture entre le début du XXe siècle

mouvement moderne. Il postule pour une

et les années trente. Face à

plus grande liberté de création où

l'uniformisation à laquelle aboutit l'emploi

l'indépendance d'esprit et la subjectivité

de la grille orthogonale, il oppose une

que chaque artiste peut légitimement

composition par agglomération.

revendiquer prévalent sur le respect des

Dans ses bâtiments, Aalto ne recherche

dogmes ou sur l'adhésion aveugle à des

pas une continuité spatiale entre intérieur

écoles de pensée.

et extérieur, s'écartant ici du couple

ALV AR AALTO. LIGHTINGS La visite active

LA LUMIERE COMME MATÉRIAU Magicien des formes, l’architecte finlandais Alvar Aalto (1898-1976) est la principale figure du design finlandais. Il en est le théoricien principal, le meilleur ouvrier, le rêveur le plus décisif et la figure la plus connue. Ce moderniste tempéré est l’un des géants de l’architecture mondiale du siècle. Aalto est un visionnaire. Il opère un croisement tout à fait harmonieux entre deux qualités : beauté et utilité. Autrement dit, l’œuvre architecturale est à la fois belle et utile. On peut même avancer que sa beauté naît de sa fonctionnalité et vice versa. Un objet

moins toute l’architecture hospitalière.

est beau car il participe à cette autre forme

Elle n’est plus un espace d’enfermement,

de beauté qu’est la vie quotidienne.

mais un lieu de vie. L’introduction du béton

Mais si Aalto est un visionnaire, il est le

n’est pas synonyme de lourdeur, de

moins abstrait des créateurs puisqu’il

pesanteur, mais bien plus de légèreté,

s’intéresse de près au pragmatique, au

rêverie. Aalto est à la fois architecte

concret, et tout d’abord à la vie des

d’extérieur et architecte domestique, ces

hommes. Un architecte n’a rien fait s’il

deux dimensions étant pour lui

n’améliore pas leur confort. Ainsi par

indissociables. L’homme dont la main se

exemple La bibliothèque de Viborg, où se

devine dans le dessin du centre d’Helsinki

tissent spatialité et équilibre lumineux,

s’intéresse aussi aux tissus

réussit à merveille ce projet tandis que le

d’ameublement, aux appareils d’éclairage,

sanatorium de Paimio réinvente ni plus ni

aux verres. A quoi bon écrire des maisons si le geste (de créer, de vivre) ne se prolonge à l’intérieur?

L’exposition « Alvar Aalto. Lightings » de Grand-Hornu Images retrace un aspect plus confidentiel de l’architecte finlandais au travers de l’étude et l’analyse de ses luminaires. La conception des lampes d’Alvar Aalto est mise en parallèle avec les bâtiments emblématiques de son œuvre. Des dessins et photos illustrent les conditions de leur création, leurs caractéristiques formelles, spatiales et constructives. L’équipe culturelle et pédagogique de Grand-Hornu Images propose aux scolaires un parcours interactif pour explorer la thématique de l’utilisation de la lumière en architecture par l'expérience et la manipulation. En dialogue avec les luminaires d’Alvar Aalto, nous proposons d’éduquer le regard aux notions architecturales. Un parcours ludique et interactif met en exergue les relations entre l’intérieur et l’extérieur d’un bâtiment. Nous tenterons de démontrer que la pénétration de la lumière est un élément essentiel de l’usage et de l’esthétique de l’architecture. En effet, la lumière révèle et donne à voir les formes, les volumes et les textures de l’architecture. Complément indispensable de la lumière naturelle d’un point de vue fonctionnel, l’éclairage artificiel fait également partie intégrante de l’architecture.

Notre expérience visuelle et la réaction émotionnelle à des bâtiments est façonnée par le contrôle de la lumière et de l’ombre. La lumière est de plus en plus intégrée dans la structure des bâtiments et devient une partie de l’architecture.

EXPÉRIENCES POUR LES MATERNELLES… Dessins d’étoiles De petites étoiles luminescentes affamées réclament un rayon revigorant pour briller de mille feux.

Qui a fait ce bruit ? Une histoire à frémir dans le noir nous livre des ombres stupéfiantes. La table de lumière Quand du bout du doigt on suit le chemin de pensée de l’architecte, ça réserve bien des surprises…

EXPÉRIENCES POUR LES PRIMAIRES…

Constructeurs de lumière Un vocabulaire de formes blanches, abstraites est mis en chantier pour inciter les enfants du niveau primaire à construire une ville lunaire. Rayons comiques En projetant la lumière à travers divers matériaux et filtres, les élèves appréhendent différentes façons de filtrer, doser et réfléchir la lumière. Des ustensiles perforés (passoires, écumoires, grilles, lunettes occultées) jonglent avec les effets lumineux.

L’ATELIER

Du papier calque, une feuille en plastique transparent et un peu de dextérité permettent de créer des photophores vraiment originaux en quelques coups de ciseaux. Sous les mains expertes d’une animatrice, la lumière dévoilera tous ses secrets pour bluffer petits et grands avec un subtil jeu de clair- obscur. Rien de tel qu’un atelier créatif où les petites mains s’approprient par l’expérimentation, la théorie apprise dans l’exposition. De leur imagination naîtront des luminaires qui fixeront dans la mémoire les souvenirs d’une journée passée au Grand-Hornu.

AVEC DES MOTS D’ENFANTS L’architecture, définie et expliquée aux enfants par les enfants.

Photos : . Figurine « architecte » de la marque Playmobil . Enfant jouant avec des Lego

culture, mais aussi le patrimoine de L'architecture est l'art de construire,

l'humanité tout entière.

aménager et disposer les bâtiments.

Les monuments, comme les constructions

La personne qui exerce ce métier est

plus modestes, parlent de notre histoire.

l'architecte.

En observant les centres anciens des

On voit l'architecture partout, tout autour

villes, les maisons médiévales à

de soi, tout près ou au loin. Chaque matin,

colombages ou les vastes Places Royales,

en quittant sa maison, on va d'architecture

on comprend notre histoire, nos origines,

en architecture vers l'école, le bureau,

les modes de vie de nos ancêtres, de nos

l'usine ou les commerces. Ces bâtiments

parents et, d'une certaine manière, notre

différents les uns des autres nous

monde d'aujourd'hui.

accompagnent et constituent notre cadre

L’architecte a besoin de matériaux :

de vie. L'architecture fait partie de notre

briques, bois, pierre, béton, acier... Mais il

quotidien.

y en a d'autres, tous différents selon le

Aux quatre coins du monde, on peut

bâtiment qu'on veut construire et selon les

admirer des monuments anciens. De nos

régions et pays du monde. Il a également

jours, les architectures anciennes sont

besoin de formes simples : cube, sphère,

conservées et entretenues comme des

cylindre, parallélépipède ou pyramide

trésors. Elles constituent le « patrimoine »

perdurent au fil des siècles. Ce sont les

d'un peuple en tant que témoignage de sa

formes de base.

ZOOM SUR L A M AISON LOUIS CARR É

Photos . Prototype de lampe réalisé pour la maison Louis Carré, France . Vue extérieure et intérieure de la maison Louis Carré, France . Vue nord-ouest de la maison Louis Carré, France – Alvar Aalto Museum

Louis Carré fut l’un des marchands d’art

Construite en haut d’une colline, sur un

parisiens les plus influents de l’après-

terrain de près de 4 hectares, cette villa de

guerre. Après avoir été avocat et

450 mètres carrés est un modèle

marchand d’art, il ouvre à quarante-deux

d’intégration dans le paysage, avec

ans, en 1938, sa galerie d’art

d’immenses baies vitrées et un toit en

contemporain à Paris, avenue de Messine.

pente douce. Les plans sont conçus pour

Il y expose Henri Matisse, Raoul Dufy,

favoriser l’éclairage naturel sans pour

Paul Klee, Le Corbusier, Fernand Léger

autant abîmer les tableaux qui couvraient

ou Picasso. Collectionneur passionné

la quasi-totalité des murs. Une grande

autant que galeriste, il accumule les

voûte en pin rouge qui s’ouvre de l’entrée

œuvres de ses artistes de prédilection.

au salon, prend la forme d’une grande

C’est son ami Jean Monnet qui lui fait

vague (« aalto » en finnois). Les matériaux

découvrir le village de Bazoches

naturels (bois, cuir, marbre…) sont

(Yvelines), où il réside, et qui l’incite à y

omniprésents. Aalto conçoit l’ensemble de

construire une villa. Louis Carré aime

l’aménagement intérieur, des meubles aux

l’architecture et l’avant-garde et choisit de

textiles en passant par les poignées de

s’adresser à Alvar Aalto, dont la réputation

porte ou les luminaires. Il dessine à cette

commence à dépasser la Finlande.

occasion une lampe au faisceau orientable

sur les tableaux exposés dans la galerie

organisait aussi des « garden parties »

d’art, la Myrtille, qui est encore

très réputées.) Après la mort de son mari,

commercialisée aujourd’hui.

en 1977, Olga Carré restera dans la maison jusqu’à son propre décès, en

Après deux ans de travaux, Louis Carré et sa femme emménagent, en 1959. Malgré son éloignement de Paris, leur «maison cimaise» sert à accueillir leurs proches, souvent prestigieux (Marcel Duchamp, Joan Miro, Paul Eluard, Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault…). Ils bénéficiaient d’une chambre, d’une salle de bain et d’une terrasse privée donnant sur la piscine. (Le couple mondain y

2002. Depuis 2006, la maison Carré est la propriété de l’Association Alvar Aalto en France. Elle est ouverte au public les week-ends de printemps et d’été depuis mai 2007, sur rendez-vous. Si le mobilier et le bâtiment sont restés identiques à ce qu’ils étaient il y a cinquante ans, les tableaux de la collection ont été dispersés en 2002 lors d’une vente aux enchères.

RESSOURCES PISTES À EXPLOITER EN CL ASSE

MATERNELLES Ambiances colorées : Créons avec du papier vitrail : les élèves expérimentent dans leur salle de classe des ambiances colorées. Ils recherchent des effets de couleur et de graphisme sur des feuilles de calque colorées qui sont ensuite installées sur les vitres... Suivant l’heure du jour et l’éclairage de la fenêtre, ces dispositifs créent des ambiances colorées variables, chaudes ou froides.

Maison escargot : Réalisons en maquette, une maison insolite, en forme d’escargot ! Les pièces n’auront aucun angle droit : difficile dès lors de concevoir et d’aménager cette maison hors-norme ! Un grand pari pour nos jeunes architectes ! PRIMAIRES L'éclairage naturel dans l'établissement scolaire : Prenons conscience que les divers locaux d’un bâtiment nécessitent des éclairages particuliers et différents (adaptés à leur fonction). La dimension, la forme, la nature et la disposition des ouvertures engendrent des ambiances lumineuses différentes. Déroulement : les élèves répertorient les dispositifs qui permettent à la lumière naturelle d’entrer dans leur établissement scolaire, les caractérisent (forme, dimensions, orientation, localisation - en façade, zénithal...). Ils situent ces dispositifs sur le plan du bâtiment scolaire et établissent une relation entre les caractéristiques de l’ouverture et la fonction de la pièce éclairée. Travail de français sur les qualificatifs relatifs à la lumière : Ensoleillé, illuminé, radieux, ou : caché, secret, ténébreux... Recherchons dans des textes de littérature et au cinéma les mots qui parlent des ambiances lumineuses et leurs effets. (Ex : « La nuit américaine » de François Truffaut)

SECONDAIRES Atelier customisation : Avec leur côté japonisant et soft, les abat-jour boules en papier de riz constituent le support parfait pour expérimenter avec des matériaux divers pour jouer avec les notions de transparence et d’opacité. Donnons libre cours à notre imagination…

Atelier cinéma : Explorons les subtilités de l’éclairage au cinéma pour jongler avec la technique et l’émotion.

BIBLIOGRAPHIE POUR LES MATERNELLES

Pfff -

Auteur : Yann Fastier

-

Illustrations : Yann Fastier

-

Atelier du Poisson soluble - Février 2004

-

À partir de 4 ans

Sans un mot, en 4 couleurs, Pfff nous donne à suivre la vie d'une bougie au chevet d'un couple. Le temps passe, les saisons, le jour et la nuit,… entre obscurité et luminosité...

Jeu de Lumière -

Auteur : Hervé Tullet

-

Illustrations : Hervé Tullet

-

Panama - Février 2006

-

À partir de 3 ans

Ce livre d’activités sur les jeux d’ombres et de lumières nécessite la présence d’un adulte. Chaque page présente des formes découpées, à la façon de pochoirs. A l’aide d’une lampe, les reliefs sont projetés sur les murs ou le plafond. Se dessinent alors des étoiles, des fleurs, des poissons, une maison, le soleil, un bateau, leurs contours apparaissant, disparaissant au gré des manipulations de la source de lumière.

Lumière -

Éditions Gallimard Jeunesse, Mes découvertes - Février 2007

-

Documentaire à partir de 5 ans

Dans la collection « Je veux tout savoir », voici un ouvrage qui fait le tour de la question sur ce que veut dire la lumière. Le soleil, les sources de lumière, les ombres, la vue,...

La nuit devient jour -

Auteur : Richard McGuire

-

Illustrations : Richard McGuire

-

Éditions Albin Michel Jeunesse - Mai 2010

-

À partir de 4 ans

Le jour et la nuit se succèdent. Entre les deux, il y a tout un ensemble de scènes qui passent, d’éléments qui bougent et se transforment comme le courant qui devient rivière ou encore le nuage qui devient pluie. Changement de lieu ou d’état, déplacement du regard…tout est bon pour évoquer le temps qui passe et l’arrivée de la nuit, après une ouverture d’album sur le lever du soleil. Traits simples, aplats colorés mais doux, les

illustrations rappellent l’univers graphique des publicités et cartoons des années 1950. Un classique de la littérature jeunesse américaine signé Richard McGuire....

Mes Maisons du monde -

Auteur : Clémentine Sourdais

-

Éditions Le Sorbier 2009

-

À partir de 2 ans

Pour les plus petits, une magnifique première découverte des habitats du monde entier ! La couverture leur ouvre les portes de différentes maisons, de l'isba russe à la case au Sénégal, en passant par la yourte mongole ou encore la maison sur pilotis au Pérou... sans oublier la maison de l'illustratrice en fin d'ouvrage en format pop up ! Chaque page dévoile l'extérieur, puis l'intérieur, quand l'enfant ouvre les volets.

POUR LES PRIMAIRES

L'électricité -

Auteur : Philippe Nessmann

-

Illustrations : Peter Allen

-

Mango jeunesse, Kézako – 2002

-

Documentaire à partir de 6 ans

La collection " Kézako" poursuit sur sa lancée dans l'explication des différents phénomènes physiques. C'est le thème de la lumière qui est ici évoqué et les lecteurs sont appelés à réaliser quelques expériences pour en connaître tous les secrets. Fabriquer une loupe, observer des jeux de lumière, confectionner une caméra, sont autant de petites expériences simples à réaliser. Au détour, les petits découvriront quelques notions essentielles telles que les photons, le lien de la lumière à la chaleur, l'effet de la lumière sur différentes surfaces et objets, sa vitesse de propagation et ses changements de direction, les effets et illusions d'optique, le fonctionnement de l'appareil photo...Bref un documentaire de vulgarisation clair, fine alliance de la pratique et de la théorie, qui rappelle aux enfants que la lumière, on aurait tendance à l’oublier, est une source vitale pour tous les êtres vivants. La maison à petits pas -

Auteur : Olivier Mignon

-

Illustrations d’Aurélie Lenoir

-

Éditions Actes Sud Junior, 2008

-

À partir de 8 ans

Comment construit-on les maisons ? Quelles formes peuvent-elle avoir ? Quelles seront les maisons de demain ? Sous la forme documentaire, Olivier Mignon accompagne les plus jeunes à la découverte de leur cadre de vie. Histoire, patrimoine en France, découverte des

architectures diverses du monde sont tour à tour abordés, puis le bâti en lui-même (de la construction à l'aménagement.) Un livre très complet, explicatif et ludique !

Jeu de piste à Volubilis -

Auteur : Max Ducos

-

Éditions Sarbacane, 2006

-

À partir de 7 ans

"Un jour qu’elle peine à apprendre une poésie, une fillette solitaire découvre dans son bureau une lettre mystérieuse. Commence alors un palpitant jeu de piste à la recherche de dix indices, cachés dans chacune des pièces de sa grande maison moderne...". Un album autour de "la maison d'architecte", qui se dévoile au fil des pièces et de l'aventure de la fillette... L'architecture, de la hutte au gratte-ciel -

Auteurs : Vincent Melacca, Olivier Fabry, Luc Savonnet

-

Éditions Milan Jeunesse, collection les Encyclopes

-

À partir de 10 ans

Une petite encyclopédie thématique, écrite par des professionnels architectes et urbanistes, qui propose aux enfants de découvrir toutes les facettes de l'architecture, "un art toujours en mouvement". Mine de renseignements et d'informations, cet ouvrage est sans conteste l'un des ouvrages les plus complets accessibles aux plus jeunes. Histoire, géographie, technique, société : tous ses aspects sont abordés. Depuis l'architecte romain Vitruve qui énonçait au Ier siècle avant J.C. qu'un ouvrage doit être "utile, solide et beau", jusqu'aux nouveaux enjeux actuels, comme le développement durable. Une vraie plongée ludique et très loin d'être rébarbative - bien au contraire ! - dans ce qu'est véritablement l'architecture.

POUR LES SECONDAIRES

Promenade en architecture -

Auteur : Véronique Antoine-Andersen

-

Éditions Actes Sud Junior

-

À partir de 12 ans

L'auteure nous entraîne dans une passionnante promenade à travers les constructions humaines les plus impressionnantes et significatives. Des habitats lacustres au viaduc de Millau, en passant par la Grande Muraille, l'Empire State Building, les édifices de Vauban ... le voyage est magique et permet d'aller de découverte en découverte !

Comprendre l'architecture - Décoder les édifices et reconnaître les styles -

Auteur : Carol Davidson Cragoe

-

Éditions Larousse

Un petit guide pour découvrir les différents types d'architecture, les styles marquants, leur histoire comme leurs caractéristiques propres. Grâce aux indices ici dévoilés et les nombreuses gravures accompagnant l'ouvrage, le lecteur pourra regarder d'un œil neuf et éclairé les édifices qui l'entourent. Une encyclopédie de poche destinée aux plus âgés. Lumière et luminescence, ces phénomènes lumineux qui nous entourent -

Auteur : Bernard Valeur

-

Collection : Bibliothèque scientifique

-

Éditions Belin 2005

Cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui veulent comprendre l'origine des couleurs et des phénomènes lumineux parmi les plus étranges qui jalonnent notre quotidien. La synthèse des couleurs (télévision, photographie, etc.), le fonctionnement d'un tube fluorescent, les azurants optiques qui rendent le linge « plus blanc que blanc », l'émission de lumière par les lucioles ou les méduses, le principe d'une puce à ADN utilisant la fluorescence. Voilà quelques exemples parmi bien d'autres détaillés dans ce livre très illustré à la portée de tous.

POUR LES ÉTUDIANTS DE L’ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

Lumière et ambiances : Concevoir des éclairages pour l'architecture et la ville -

Auteur : Roger Narboni,

-

Édition le Moniteur, 2006

Une belle réflexion sur la conception d’ambiances lumineuses, à l’intérieur des bâtiments comme à l’échelle des espaces publics. Dans la collection de référence sur les techniques de conception des éditions du Moniteur, la première partie de l’ouvrage est méthodologique, la seconde rassemble 23 réalisations exemplaires signées de concepteurs lumière du monde entier : aéroports, musées, équipements culturels, bâtiments industriels, espaces commerciaux, hôtels, pôles de loisirs et espaces domestiques, plans lumière à l’échelle d’une ville, d’un quartier d’habitat social ou d’un site dédié à la fête le temps d’un soir. Lux. Le monde en lumière -

Auteur : Jean-Marc Charles

-

Éditions Beaux livres, 2003

La lumière est au cœur de notre monde contemporain. La mise en lumière des architectures, des monuments, des villes a produit une nouvelle génération d'artistes, de créateurs, de concepteurs, de techniques aussi. Depuis bientôt dix ans, le photographe Jean-Marc Charles explore la «planète lumière», de Kairouan à Versailles, de Shanghai à Paris, de Mexico à

Byblos. Richement illustré et documenté de textes, ce livre montre les splendeurs et subtilités de ces mises en lumière, pérennes ou éphémères, toutes exceptionnelles.

Light and Emotions - Exploring Lighting Cultures, Conversations with Lighting Designers -

Édition en anglais

-

Auteurs : Jasmine Van Der Pol, Vincent Laganier

-

Éditions Birkhäuser, 2011

47 concepteurs lumière ont été interviewés dans 12 pays à travers l’Asie, l’Europe et l’Amérique. Célèbres pour leur travail, ils sont considérés comme des pionniers et des leaders d’opinion dans leur secteur. Ils sont issus de multiples domaines de l’éclairage : intérieur, extérieur, artistique, scénique et cinématographique. Les entretiens et photos contenus dans le livre abordent les aspects esthétiques et émotionnels dans le domaine de l’éclairage architectural.

Qu'est-ce que la lumière pour les architectes ? -

Auteur : Alice Dubet

-

Éditeur : Archibooks, 2013

Ouvrage aux multiples voix, cet ouvrage rassemble autant de réflexions éclectiques, profondément liées au métier d'architecte. De façon très personnelle, parfois engagée et toujours inspirante, chacun évoque son rapport à la lumière, fil conducteur du recueil. Elément indissociable de la conception et de la réalisation des projets architecturaux, la lumière les révèle, les modèle - se modèle - dans les formes, les matériaux, l'éclairage, les ouvertures... Elle peut être transformée ou laissée brute, crue. Elle est multiple, entière, et a inspiré tous les auteurs réunis par Archibooks pour l'évoquer.

SITES INTERNET http://www.artek.fi Le site internet de l'entreprise présente le catalogue complet des produits Artek ainsi que les coordonnées des diffuseurs dans le monde. En anglais et en finnois

http://www.alvaraalto.fi La fondation Alvar Aalto, créée en 1968, située à Helsinki, propose sur son site une multitude d'informations sur Aalto : sa biographie, ses réalisations, une bibliographie complète, des liens internet, l'actualité (expositions, conférences...), des renseignements pratiques sur la fondation, le musée Alvar Aalto de Jyväskylä, les archives. En anglais et en finnois

https://archive.org/details/ubu-aalto_technology Tourné en Finlande, en Italie, en Allemagne et aux Etats-Unis, ce documentaire montre comment l'environnement et les traditions artistiques finlandaises sont des éléments essentiels dans la quête d’Alvar Aalto d’harmoniser la technologie et la nature.

http://www.youtube.com/watch?v=7AF28G2NdVY Film de Richard Coppans Le Centre municipal de Saynatsalo Coproduction : ARTE France, Les Films d’Ici, La Direction de l’Architecture et du Patrimoine, Le Centre Pompidou (2003)

GLOSS AIRE Luthérien : adjectif relatif au luthéranisme.

Le luthéranisme (ou luthérianisme) est la théologie fondée à partir des écrits et des pensées de Martin Luther. Le luthéranisme est ainsi une branche du protestantisme, qui est lui-même une branche du christianisme. Les principaux pays luthériens sont les nations scandinaves (Islande, Norvège, Danemark, Suède), la Finlande, l'Allemagne et l'Estonie. La Lettonie (mais pas la Lituanie qui est majoritairement catholique) est en grande partie luthérienne.

Classicime (en architecture) L’architecture classique française est issue de l’admiration et de l’inspiration de l’Antiquité. Elle fut inventée pour magnifier la gloire de Louis XIV puis rayonna dans toute l’Europe. Cette architecture devient à l’étranger le reflet de la puissance du roi de France. L’esthétique de cette architecture se rapproche des canons grecs et romains reconnus comme des références idéales. Elle puise aussi ses origines des éléments de la Renaissance. L’architecture classique se caractérise par une étude rationnelle des proportions héritées de l’Antiquité et par la recherche de compositions symétriques. Les lignes nobles et simples sont recherchées, ainsi que l’équilibre et la sobriété du décor. Le but est que les détails répondent à l’ensemble. Elle représente un idéal d’ordre et de raison. L’influence des châteaux tels que ceux de Versailles, Grand Trianon, Vaux-le-Vicomte est à l’origine du rayonnement de cette architecture à l’étranger. Modernisme organique L'architecture organique est une philosophie architecturale qui s'intéresse à l'harmonie entre l'habitat humain et le monde « naturel » au moyen d'une approche conceptuelle à l'écoute de son site et intégrée à lui. Le bâtiment et de son mobilier constituant ainsi une composition unifiée et intriquée à son environnement. Le concept d'architecture organique fut développé par les recherches de Frank Lloyd Wright (1868-1959) qui considérait qu'une maison naissait de la rencontre des nécessités des gens et de l'esprit du lieu, à la manière d'un organisme vivant. Sa conviction était que les bâtiments influençaient profondément les personnes qui y habitaient, y travaillant ou même y priant, et pour cette raison l'architecte avait la capacité de modeler les hommes. Le théoricien David Pearson proposa un ensemble de règles reprise dans la « charte de la maison de Gaïa » pour une architecture organique : « Laissons l'architecture : -

Être inspirée par la nature et être durable, bonne pour la santé, protectrice et diverse.

-

Dépliée, comme un organisme se déplierait depuis l'intérieur d'une graine.

-

Exister à l'instant présent et renaissant toujours et encore.

-

Suivre le mouvement et rester flexible et adaptable.

-

Satisfaire des besoins sociaux, physiques et spirituels.

-

Se développer à partir du site et être unique.

-

Célébrer l'esprit de la jeunesse, du jeu et de la surprise.

-

Exprimer le rythme de la musique et la puissance de la danse. »

L'architecture organique fut un mouvement architectural moderne influencé par les idées de Wright, mais bien que née aux États-Unis, elle s'est développée dans le monde entier. En Europe, Alvar Aalto est souvent considéré comme se rattachant à ce mouvement. Les architectes Gustav Stickley, Antoni Gaudí, Frank Lloyd Wright, Louis Sullivan, Bruce Goff, Rudolf Steiner, Erich Mendelsohn, Bruno Zevi, Hundertwasser, Imre Makovecz et plus récemment Anton Alberts et Laurie Baker sont les figures emblématiques connues pour leur travail en rapport avec l'idée d'architecture organique. D'une façon générale, l'architecture organique est considérée comme un contrepoint (et en un certain sens, une réaction) à l'architecture rationnelle influencée par le style international originaire d'Europe. Fonctionnalisme En architecture, le fonctionnalisme est un courant architectural apparu au début du XXe siècle. Il est parfaitement résumé par le dicton célèbre de l'architecte américain Louis Sullivan "form follows function" (la forme suit la fonction) qui affirme que la forme et l'apparence extérieure d'un bâtiment doivent découler de sa fonction et de ses articulations intérieures.

Le fonctionnalisme est un principe architectural selon lequel la forme des bâtiments et du mobilier doit être l'expression de leur usage et s'accompagne d'un rejet graduel des éléments purement décoratifs. Au XXe siècle, la plupart des architectes du mouvement moderne adoptèrent ce principe. Le fonctionnalisme s'oppose au néoclassicisme qui met pour sa part l'emphase sur la valeur symbolique des formes décoratives inspirées de l'Antiquité. La doctrine du fonctionnalisme ne peut être détachée d'un cadre de réflexion plus vaste qui vise à réformer l'ensemble des rapports des hommes aux bâtiments. La libération des volumes permise par l'apparition des matériaux modernes de construction comme l'acier, le verre industriel ou le béton armé autorisa l'architecte à soumettre dans une très large mesure la forme à la fonction.

INFOS PRATIQUES Exposition « Alvar Aalto. Lightings »

En fonction de la nature de votre groupe,

09.02.2014 > 04.05.2014

du temps dont vous disposez et de vos centres d'intérêt, notre service des

Horaires

réservations se tient à votre disposition

-

Ouvert du mardi au dimanche de

pour vous aider à préparer et à adapter

10h00 à 18h00.

votre venue au Grand-Hornu.

-

-

En période de montage et démontage d'exposition, certaines

Responsable du service culturel

salles peuvent être inaccessibles.

Maryse Willems

Le site du Grand-Hornu est fermé

T : +32 (0) 65 61 38 79

le 25 décembre et le 1er janvier.

F : +32 (0) 65 61 38 97 [email protected]

Localisation Site du Grand-Hornu

Service des animations culturelles

Rue Sainte-Louise, 82

T : +32 (0) 65 61 38 72

7301 Hornu – Belgique T : +32 (0) 65 65 21 21

Service des réservations Responsable : Laurence Lelong

Internet

[email protected]

www.grand-hornu-images.be

T. : +32 (0) 65 61 38 81

www.facebook.com/grandhornuimages

F. : +32 (0) 65 61 38 97

Vous êtes enseignant et vous désirez -

Préparer ou approfondir votre visite des expositions en cours au Grand-Hornu

-

Organiser une session de travaux pratiques dans un centre de documentation spécialisé

-

Vous tenir informé de l'actualité en arts contemporains, design et patrimoine

-

Réaliser une bibliographie thématique, une biographie d'artiste…

Le Centre de Documentation du Grand-Hornu se tient à votre service pour vous aider dans la réalisation de vos projets scientifiques. Rendez-nous visite ou contactez-nous par email ([email protected]) ou par téléphone (+32 (0) 65 61 38 68) du mardi au vendredi de 9h00 à 17h00.

View more...

Comments

Copyright � 2017 NANOPDF Inc.
SUPPORT NANOPDF